01/07/2009

HEMATOCRYTE, ANEMIE CHIENS CHATS

En médecine, le taux d'hématocrite est le pourcentage relatif du volume des érythrocytes (ou globules rouges) par rapport au volume total du sang. 

3677895968_a57023ef47

 
Ce pourcentage correspond au rapport entre le volume qu'occupent des érythrocytes après centrifugation d'un prélévement sanguin veineux et le volume centrifugé. C'est une approximation surestimée.
 
L'examen permettant de déterminer le taux d'hématocrite s'appelle un hématocrite. Il est quasi toujours couplé à la numération des érythrocytes.
 
Cette mesure est indispensable pour calculer le volume globulaire moyen ou VGM et la concentration corpusculaire moyenne en hémoglobine ou CCMH.
 
De nombreuses pathologies peuvent être responsables d'anomalie de l'hématocrite avec en premier lieu toutes les étiologies de l'anémie.

La constatation de sa diminution doit faire rechercher une polyglobulie (augmentation du nombre de globules rouges par rapport à la masse totale de sang).

Le diagnostic de l'anémie est posé à partir d'un prélèvement sanguin duquel on retire la formule sanguine. On y étudie les valeurs des principaux constituants sanguins: globules rouges, hémoglobine, hematocryte, réticulocytes, fer sérique et ferritine. L'examen de ces éléments permet de déterminer précisément la diminution de l'hémoglobine totale et la cause de l'anémie. Dans certains cas, on effectuera en outre une ponction de moelle osseuse, complétée par un dosage de la vitamine B12 et des folates.

Symptômes

Fatigue, manque d'énergie, faiblesse, vertiges, maux de tête, essoufflement, étourdissements, diminution de la libido et déconcentration.

Comment prévenir l'anémie ?

Dans la plupart des cas, une alimentation saine et équilibrée constitue la meilleure façon de prévenir l'anémie causée par des carences alimentaires.
Les suppléments de fer et d'acide folique sont conseillés aux femmes enceintes.
Il n'existe à l'heure actuelle aucun moyen de prévenir les anémies héréditaires.

Traitement

La plupart des anémies sont bénignes. Le traitement d'une anémie exige la reconnaissance préalable du type d'anémie et de sa cause. En conséquence, les traitements proposés varieront: traitement de l'hémorragie, apport de fer (sels de fer ferreux), de vitamine B6, de vitamine B12 et/ou d'acide folique.
La plupart des anémies peuvent être traitées grâce à la modification du régime alimentaire, aux suppléments et aux médicaments.

http://www.medinet.be/shownews.asp?ID=793

Les commentaires sont fermés.